Lumière chérie

Je sais, je suis désolée, mais je n’ai pas encore eu le courage d’écrire le second article parlant de mon arrêt du sucre. C’est que je crois être en hibernation (ou presque). Je ne sais pas vous, mais depuis quelques semaines mon quotidien se résume à lutter pour me réveiller, me traîner jusqu’au travail, puis rentrer et me terrer sous mon plaid avec une boisson chaude et mon chat. Et on recommence le jour suivant, jusqu’au week-end où je dors même en journée.

Je ne peux pas continuer comme ça tout l’hiver ! (ah bon ? C’est pourtant sympa quelques séries avec un café !)

Et comme ce blog parle des bonheurs de la vie, et bien je vais vous livrer mes stratégies pour bien vivre cette période sombre et froide. Ce qui m’aide au quotidien à profiter de la vie au lieu d’hiberner en attendant les beaux jours.

 

 

Je me couche un peu plus tôt

 

Quand le froid arrive et les jours raccourcissent, j’ai tendance à ne pas vouloir aller me coucher parce que j’ai l’impression que la journée s’est finie trop tôt. Au lieu de traîner jusqu’à tomber de fatigue j’essaie de tenir compte des premiers bâillements qui me disent qu’il est temps de me cacher sous les draps. En période froide je dors en général un peu plus et ça me fait du bien, le réveil est moins pénible et les bâillements moins présents durant la journée.

 

Si, comme moi, vous avez parfois du mal à vous endormir, vous pouvez prendre des cachets de Mélatonine, l’hormone déclenchée pour favoriser l’endormissement. La mélatonine est aussi conseillée pour les gens qui travaillent en horaires décalés ou ceux voyageant avec des décalages horaires, elle permet de se caler plus vite sur un nouvel horaire. Le produit est en délivrance libre, demandez conseil à votre pharmacien pour les dosages.

 

 

Je me lève avec le soleil et les chants d’oiseaux

 

Depuis quelques années je me dis que je voudrais bien acheter une lampe simulateur d’aube, afin de m’aider à me lever le matin. J’ai toujours repoussé cet achat car c’est assez cher. Mais là, et bien je me suis décidée, voyant que les matins étaient vraiment très pénibles pour moi. 

Du coup, depuis quelques semaines, je me réveille à la chaleur de la douce lumière du soleil et aux chants d’oiseaux, tous deux simulés parfaitement par ma jolie lampe ronde. 

 

J’ai d’abord pensé acheter un produit bon marché, me disant que tout se vaut sans doute dans ce domaine. Mais ensuite je me suis dit que je voulais quelque chose de réellement efficace, durable et mon choix s’est posé sur L’Eveil Lumière HF3520_01 de Philips qui possède plusieurs atouts. D’abord, le fait qu’il permet de simuler parfaitement le lever du soleil, commençant pour des tons rougeoyants, pour arriver aux tonalités d’un soleil franc tout en passant par différentes nuances d’orange et de blanc. Le réveil se fait très agréablement, je me réveille en général dès que la lumière est orange, et je somnole ensuite avant la phase finale : le chant des oiseaux ! La lampe Philips les reproduit très bien, même mon chat s’y est fait prendre au début ! Les réglages de son et lumière sont très fins avec parfois 20 modes différents, vous avez donc un appareil qui s’adapte parfaitement à vous. Le réveil est stable, relativement compact et esthétique. On peut même régler l’intensité lumineuse de l’horloge. Le seul bémol : son prix, encore très élevé. 

 

 

Je prends ma dose de lumière (et un bon café)

 

Ensuite, je m’installe avec un café devant ma lampe de luminothérapie. Je l’ai depuis quelques années, celle-ci. Elle est fiable, efficace et jolie à regarder. Toute ronde, elle aussi. Tous les matins pendant une demie-heure elle diffuse sa douce lumière qui remplace celle du soleil pendant les périodes automnales et hivernales.

Résultat : le lever est moins pénible, j’ai plus d’énergie, meilleur moral, et me sens reposée comme après quelques minutes au soleil.

 

Pour choisir sa lampe de luminothérapie il faut tenir compte de peu de critères : 

  • la lampe doit être spécifiquement dédiée à la luminothérapie
  • prenez un produit de marque connue ou faisant l’objet de certifications et/ou prix (comme la mienne, Innosol, connue surtout dans les pays nordiques)
  • 10 000 lux est l’idéal pour que vous puissiez faire une séance de 30 minutes à 25 cm de la lampe tous les matins
  • Pensez à l’encombrement et à l’esthétique, pendant 6 mois vous l’aurez tout le temps sous les yeux !

 

 

 

Je pratique la cohérence cardiaque

 

Pendant ma demie-heure de luminothérapie, quelques minutes avant la fin j’en profite pour faire 5 minutes de cohérence cardiaque sur les conseils d’un ami, qui la pratique depuis plus d’un an.

La cohérence cardiaque a beaucoup de vertus dont celle d’agir contre le stress. Il s’agit d’une forme de méditation. Moi qui sous mes apparences calmes ai du mal à me détendre, je vois déjà du changement après quelques jours. Ma respiration est plus posée, et surtout je sais comment faire durant la journée si j’ai besoin de faire baisser la pression

 

Comme j’étais un peu perdue au début, ne sachant pas trop comment m’y prendre, mon ami m’a conseillé l’application RespiRelax+. Elle permet très simplement (et gratuitement) de faire 5 minutes de cohérence cardiaque. 

 

 

 

 

Je bois du déca

 

En grande amatrice de café, mais sujette à l’hypertension je m’en octroie trois tasses maximum par jour. Une au lever, une en arrivant au travail et une après le déjeuner.

Le reste du temps je bois de l’eau ou du déca. Beaucoup de déca. Il me donne l’impression d’un coup de boost c’est fou comme on peut tromper son cerveau !

 

Le soir en revanche je me fais plaisir avec un ou deux verres de kéfir, un vrai délice ! Cette boisson séculaire est un super allié pour booster ses systèmes immunitaire et digestif. Elle est bourrée de probiotiques divers qui sont très utiles pour le bon fonctionnement du corps humain. J’en prends quasiment tous les jours mais vous pouvez en faire une cure sur quelques mois.

 

 

 

 

 

Je me balade même quand il fait froid

 

S’il ne pleut pas je me couvre bien et pars me balader. Je ne le fais pas aussi souvent que je le voudrais, je ne trouve pas toujours la motivation, mais ça me fait toujours du bien. Même si c’est pas loin et pas longtemps

S’il y a du soleil c’est encore mieux il y a moyen de faire de très jolies photos ou de se poser quelques instants dans un endroit sympa.

 

Mon indispensable pour voyager à coût réduit c’est la carte Avantage Week-end de la SNCF. Cela fait plusieurs années que je la prends et je fais vraiment de grosses économies grâce à elle. Si vous voyagez de temps en temps en train je vous la conseille vivement ! Elle permet une réduction de 30% sur les trajets en TGV et de 25 à 50 % en TER. Elle offre aussi 60 % de réduction pour les enfants de 4 à 11 ans. La carte est en outre valable pour deux voyageurs ! L’année dernière elle était à 25 € pendant le Black Friday, croisons les doigts pour que la SNCF renouvelle l’opération !

 

 

Je vais visiter les musées et voir les expos

 

Ca me fait toujours du bien d’être confrontée à l’Art. Qu’il me plaise ou non, qu’il me parle ou me laisse de marbre, ça déclenche toujours une émotion ou une réflexion chez moi. C’est très enrichissant !

J’aime bien aller voir les expos seule parfois, car j’avance à mon rythme, je passe très rapidement devant ce qui ne me touche pas et parfois m’attarde beaucoup plus longuement sur lune ou l’autre oeuvre qui me parle plus particulièrement.

Lille est une ville très riche culturellement, et j’adore ça, c’est vraiment génial de toujours pouvoir découvrir de nouvelles choses !

 

Il y a quelques mois j’ai fait l’achat de la C’Art, qui permet d’aller visiter des musées de la Métropole Lilloise sans devoir débourser quoi que ce soit en plus (sauf parfois pour les offres partenaires). La carte que jai prise revient à 60 € pour deux personnes et est valable un an. J’en ai déjà pas mal profité mais il me reste pas mal de musées à visiter.

 

 

Je ne surchauffe pas mon logement

 

Il y a quelques années, j’étais habituée à une température de 21 degrés dans mon logement en basse saison. Depuis deux ans, je l’ai abaissée à 19-20 degrés, ce que je supporte bien au quotidien et m’aide à ne pas être trop frileuse une fois dehors. Car oui, j’ai remarqué que si mon petit cocon est surchauffé je vis beaucoup moins bien les écarts de température.

Puis c’est bon pour mon portefeuille et l’environnement, et le marché des plaids tous doux !

 

Le plaid vraiment ultra doux de chez Bouchara
Le plaid stylé et assez fin de chez Maisons du Monde

J’ai un amour pour les plaids. Pour vous dire j’en ai deux à la maison. Je ne pourrais pas m’en passer quand les températures baissent. Il me réchauffent, je me blottis, et profite de leur douceur. Pour moi la matière est très importante, et je dois dire que mon chat me rejoint sur ce point, elle aime aussi s’y blottir et y pattouner (elle a validé celui de Maisons du Monde, tandis que mon copain a celui de chez Bouchara). 

 

 

Je respecte mes besoins

 

Respecter ses besoins. Voilà ce qui est le plus difficile pour moi. J’essaie de m’écouter si je n’ai pas envie de voir du monde, de sortir. Si j’ai besoin de dormir un peu la journée, ou si au contraire je ne suis pas fatiguée. Si j’ai envie de manger gras ou au contraire léger. Si je veux écouter mes playlists ou rester dans le calme. Si j’ai besoin de faire du tri ou au contraire de ne rien faire du tout.

J’essaie d’oublier la culpabilité aussi. Je n’ai rien fait de ma journée, et alors ? Qui ça dérange ? Pas moi en tous cas !

 

*article non sponsorisé*

Auteur de l’article : Stéphanie

Laisser un commentaire